Qui suis-je ?

Un rêve d’enfant

J’ai toujours voulu être professeur. Enfant, ma soeur et moi jouions déjà à se faire la classe. C’est le partage et ce besoin de transmettre mes connaissances qui rythment chacune de mes actions.

Mon handicap comme moteur

Après avoir passé le CAPES d’Histoire-Géo une première fois, je me suis orienté vers les métiers de la médiation culturelle. En effet, handicapé visuel, j’ai toujours été frustré de ne pouvoir accéder à toutes les informations dans un musée. Qu’à cela ne tienne, j’en ai fait mon métier.

Toujours être force de propositions

Aujourd’hui mon rôle de consultant consiste à valoriser les actions culturelles par le biais de l’accessibilité et j’enseigne mon approche à l’université dans un module que j’ai intitulé « Culture par tous, culture pour tous ».

S’ouvrir au monde et aux autres

Les actions que je mène me permettent de créer toujours plus de liens avec les autres et si aujourd’hui j’ai décidé de me lancer dans ce tour du monde, c’est avant tout pour continuer à aller vers eux.

Boucler la boucle

Si je veux partager cette aventure avec les enfants, c’est pour les inciter à s’ouvrir au monde qui les entoure et à s’intéresser aux gens qui le peuple. À titre personnel, la volonté de collaborer avec des classes me permettra de boucler la boucle !

UA-108539550-1