L’art déco à Miami

Comme cela me l’avait fait lors de ma première vente  aux Etats-Unis, un étrange sentiment de déjà c’est emparé de moi lors de ma première promenade dans Miami Beach. « Ça ressemble vachement à un plateau de cinéma » ne cessais-je de me répéter avant que ne me reviennent toutes ces images de films ou de clips qui m’ont fait me dire qu’en fait ce sont les plateaux de cinémas qui raffolent de Miaimi !

La raison est simple à mon sens, l’architecture Art Déco permet à Miami de garder une fraicheur intemporelle et ses couleurs pastels, ses courbes géométriques mélangées aux lignes droites, ses hublots, ses rails chromés et ses blocs de verre la rende unique, inoubliable.

Les origines de l’Art Déco

Né au cours des années 1910, l’Art Déco est le premier mouvement artistique à avoir eu une portée internationale dans l’architecture et la décoration. C’est l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes qui eu lieu à Paris en 1925 qui donne son nom à ce mouvement.

Il s’impose après guerre en opposition à l’Art Nouveau et son esprit de liberté, en imposant un retour à la symétrie et aux formes géographiques, avec toutefois une certaine créativité dans l’utilisation des couleurs. On le retrouve dans toute l’Europe, en Amérique du Nord, en Afrique du Nord, mais également en Asie, dans des villes telles que Shanghai ou Hong Kong.

Cependant, chaque région l’a adapté et les différences entre l’Art Deco français qu’on peut retrouver à Paris et celui qu’on retrouve à Miami sont très différents.

L’Art Déco à Miami

À South Beach, c’est tout le quartier qui a été construit d’après les préceptes du mouvement Art Déco, avec sa propre adaptation du mouvement où l’on retrouve toujours ces formes géométriques. Après un incendie qui ravage tout le quartier en 1926, tout le quartier est à reconstruire et devient le terrain de jeux d’architectes qui laissent jouer leur imagination. 

Le fait que tout le quartier ai été construit à la même période explique l’unité architecturale qu’on y retrouve. À l’époque toutefois, le blanc était omniprésent et les couleurs très rares, et dès les années 1960, ce style d’une autre époque semble dépassé et les projets de démolition se multiplient. Toutefois, un mouvement de protection se forme et aboutit à la Miami Preservation league, créée en 1976, qui lance de larges projets de rénovation. C’est le début des couleurs pastels si caractéristiques du quartier et qui font la signature du “Tropical Art Deco”.

La ville redécouvre son patrimoine et en fait sa carte de visite, popularisée par la série télévisée “Miami Vice”.

Le Miami Art Deco District, qui a gagné dès 1979 le statut de quartier historique des États-Unis, s’étend de la 5ème rue jusqu’au Dade Boulevard et comprend 960 bâtiments classés historiques, ce qui en fait le plus important quartier Art Deco au monde !

Laisser un commentaire

UA-108539550-1