• Home
  • Cambodge
  • Kompong Chnang : La découverte du Tonlé Sap et d’un village flottant

Kompong Chnang : La découverte du Tonlé Sap et d’un village flottant

Mon arrivée à Kompong Chnang

Sur la route ralliant Battambang à Phnom Penh il y a une petite ville moins connue des voyageurs. Kompong Chnang se situe au sud du Tonlé Sap et, outre le fait que cette halte va me permettre d’enfin me confronter à ce lac, la ville est aussi un point de départ permettant daller visiter un village flottant qui reste encore « authentique ».

J’arrive en début d’après-midi. Le bus me dépose au milieu de nulle part et je commence à me dire que je ne sais toujours pas ou poser mes valises. J’avais noté une adresse « Garden guesthouse » sur un bout de papier (je dis ça parce que ça fait plus baroudeur mais je l’ai noté dans « note » dans mon smartphone) et comme la chance me sourit depuis le début de mon voyage le seul tuk tuk qui passe à  se moment là est celui de l’hôtel. il me dit que la course est gratuite si je prends ma chambre là bas ! Banco !

L’hotel est ce qu’il est. Enfin, il y a un lit et c’est exactement ce dont j’ai besoin. Je le teste d’ailleurs immédiatement le temps d’une sieste bien méritée !

À mon réveil, je me dis que lumière ne devrait pas être dégueulasse sur le lac lors du couché de soleil. Cette lumineuse réflexion me décide à aller visiter le village flottant dès aujourd’hui. De toute manière il n’y a pas grand chose d’autre à faire !

Par chance, je ne suis pas seul à avoir l’idée ! Trois jeunes françaises sont en train de négocier avec un Tuk tuk, je m’incruste dans la conversation et nous parvenons à tirer les prix vers ce qui semble être moins abusé qu’un début ! (6$ A/R pour le tuk tuk et 9$/pers pour la balade de 2h en bateau…).

À la découverte du village flottant

La fille qui nous guide est Vietnamienne (je crois que tout le village l’est mais j’ai peur de dire une connerie). Elle est sympa et la négociation du prix avec elle nous a permis de sympathiser a cause d’un quiproquo.

Elle nous guide de main de maitre entre les barques, les maisons flottantes et les têtes des bambins jouant dans l’eau. Jonglant habillement entre le moteur et la rame lorsque nous nous approchons des habitations (déjà que nous rentrons quasiment chez les gens avec la barque encore heureux que nous nous fassions le plus discret possible !).

Le village est immense. il y a deux écoles et tous les enfants nous font de grands gestes dès qu’ils nous aperçoivent. Je sis content d’avoir pensé à acheter des crayons de couleurs que j’ai pu distribuer pendant notre passage.

Une école du village

Nous faisons une halte dans la maison de notre guide et sa mère nous offre de l’eau à boire. Puis sa soeur monte avec nous sur le bateau pour la relayer à la rame (je m’étais proposé mais elle a dit que c’était compliqué). C’est amusant car même si nous étions là, elle en a profité pour faire ses courses et ainsi nous avons pu nous arrêter chez le pécheur du coin. un des ses bateaux avait une cale remplie d’eau dans laquelle il plongeait la main afin d’en dégager un. poisson, puis un second; Le repas du soir !

Nous rentrons ensuite doucement, profitant du couché de soleil sur le Tonlé Sap, ce lac qui aura définitivement su. me séduire !

Le Tonlé Sap

En bleu : Étendue d’eau durant la saison sèche
En vert : Étendue d’eau durant la saison des pluies
Flèches oranges : Sens du courant pendant la saison sèche
Flèche eviolette : Sens du courant pendant la saison des pluies

Le Toçnlé Sap Couvre une superficie de 2500 km2 en saison sèche, pouvant aller jusqu’à 12000 km2 en fin de mousson. Sa profondeur passe quant à elle de 1m à 9m de profondeur de moyenne. Le Tonlé Sap est le plus grand lac d’eau douce d’Asie du Sud-Est. Bon c’est cool, mais si je vous en parle c’est pas juste par rapport à sa taille (il n’y a pas que ça qui compte hein !) c’est surtout que ce lac se révèle par bien des points unique en son genre.

Ce qui a tout d’abord attiré mon attention c’est le phénomène hydrologique unique au monde associé aux crues du Mékong,  et qui provoque l’inondation saisonnière d’une vaste plaine couverte d’une végétation souvent nommée « forêt inondée ». Mais cela ne s’arrête pas là ! Le Mékong est un des plus grands fleuve au monde et en tant que tel, quand il passe, on s’en aperçoit. Ainsi, si le Tonlé Sap rallie peinard le Mékong par la rivière Tonlé, il faut savoir que pendant la saison des pluies, le Mékong gonfle tellement qu’il fait changer le cours de la rivére ! Oui oui, la rivière Tonlé qui allait tranquillou vers le Mékong se voit intimer l’ordre de rebrousser chemin à chaque changement de saison. C’est pour cela que le Tonlé Sap grossi autant ! C’EST EN FAIT UN BASSIN DE RÉTENTION NATUREL HYPER EFFICACE !!!

Et ce n’est pas tout ! Cette inondation cyclique crée un véritable bouillon végétal. C’est ce qui explique l’extraordinaire productivité biologique du lac, un des plus poissonneux au monde (300 000 tonnes pêchées par an).

Il héberge également les plus importantes colonies d’oiseaux aquatiques de la région et est le théâtre de la plus impressionnante récolte de serpents de la planète (cinq millions d’individus par an, essentiellement destinés aux élevages de crocodiles qui florissant autour du lac… Bon ça je l’ai appris en le lisant sinon autant vous dire que je serai pas allé faire pan mariole au milieu d’un village flottant !).

Trois millions de Cambodgiens dépendent directement des ressources du lac, dont le poisson fournit 70% de leur apport en protéines. Donc en gros, on bouffe toujours du riz, mais avec du poisson ! Juste une petite parenthèse culinaire. Je suis un grand fan du Amok, un plat traditionnel cambodgien à base de poisson donc (on peut aussi le trouver avec du poulet dans certaines régions). Le poisson baigne dans une sauce à la coco et est servit dans une feuille de palmier (on me l’a servit dans un ananas un fois et on en sert dans des noix de coco).

Patrimoine naturel exceptionnel du Cambodge, le Tonlé Sap a été désigné comme Réserve de Biosphère par l’UNESCO en 1997, pour sa valeur écologique, économique, sociale et culturelle.

 

UA-108539550-1