• Home
  • Destinations
  • How Weird Street Faire : un festival dans les rues de San Francisco

How Weird Street Faire : un festival dans les rues de San Francisco

Voilà maintenant quelques semaines que je suis à San Francisco.  Je suis content, pour ne pas dire fier, d’avoir pu trouver un rythme de croisière, une routine. Tous les matins, je vais dans la cuisine de l’hôtel. Je me sers un grand café que je bois en allant à l’école.

Mon hôtel est à quelques blocs de la City. À une dizaine de mètres d’Union Square et chaque jour, je me mêle au flots des hommes d’affaires. On longe la place, Macy’s avant de rejoindre Market St et de nous séparer. Je suis à l’aise dans ce ballet du quotidien. Ecouteurs dans les oreilles et mug brandi comme un symbole d’intégration, je marche à coté de ces américains en costume de marque mais avec des baskets de sport aux pieds, j’observe cette maman accompagnant ses enfants à l’école et profitant d’une halte à un feu piéton pour demander à un sans-abris s’il n’a besoin de rien, je reconnais les étudiants étrangers qui comme moi, semblent savourer le fait de faire partie d’un tout. Nous sommes tellement reconnaissables en réalité !

Pourtant le weekend est tout autre. Les San Franciscains changent de costumes. Car toutes les occasions sont bonnes pour se déguiser, se travestir…se dénuder. Carnaval, Gay Pride, Bay to breakers…Cette semaine c’est le How Weird Street Faire qui attire mon attention. Ça tombe bien c’est dans le bloc de mon école !

C’est Alex qui m’a mis la puce à l’oreille. Quand un San Franciscain pur cru ne parvient pas à t’expliquer le concept d’un évènement c’est qu’il y a certainement quelque chose à voir.

Je motive donc quelques amis et nous voila embarqués dans cette expérience annoncée comme un évènement de paix et de créativité par les organisateurs.

L’idée est à mon sens similaire au concept du festival BURNING MAN (toute proportion gardée bien sur et avec moins de drogue… enfin dans San Francisco ça sent toujours la merguez mais bon il n’y en avait pas plus que d’habitude quoi !).

Pour vous expliquer sommairement, en gros 4 blocks ont été fermés. On rentre, on fait un don de quelques dollars pour aider à financer l’évènement et c’est parti ! 6 ou 7 scènes, des stands où sont vendus des bijoux hippies, des vêtements hippies, des objets hippies … (et des bangs). Des artistes hippies exposent des peintures hippies, et bien sur la majorité des gens sont en costume… ou nus.

Tout le monde danse… on bouge, on fait des trucs, on s’exprime, on se libère ! En fait tout le monde fait tout ce qu’il veut tant qu’il n’emmerde pas les autres !

Les gens sont tous super abordables, viennent te parler, posent avec toi, trinquent avec toi, fument avec les autres (et bien sur tu refuses gentiment !).

Enfin je viens de passer une journée OVNI comme je n’en ai jamais passé ! Je suis sourd, j’ai la jambe un peu abimée suite à une rencontre fortune avec un pont de lumière, je suis lessivé et j’ai très faim… Un bon dimanche quoi !

Le site de l’évènement ICI

Mes photos

.

Laisser un commentaire

UA-108539550-1